Brioche Butchy

Brioche Butchy

Ceux qui me connaissent savent que je suis toujours à la pointe de la mode 🤣 et en matière de cuisine c’est pareil. Il me faut toujours la dernière recette à la mode qui tourne sur la blogosphère culinaire et tada… voilà la brioche Butchy qui a fait fureur …. en 2015 ! 😂
Mais le classique est intemporel, moi-même j’ai une petite jupe ravissante qui 15 ans après est toujours aussi jolie et surtout dans laquelle je rentre encore, je n’ai pas bou-gé 🤣

On est dimanche mais je suis sûre que vous avez tous les ingrédients sous la main pour faire cette délicieuse brioche. Et s’il vous manque de la levure, vous avez peut-être un boulanger pas trop loin 😁
J’ai déjà fait quelques recettes de brioche mais celle-ci est de loin la plus facile, alors yapluka 😀

A vous !

500g farine T45 (farine ordinaire)
2 œufs
60g sucre
10cl de lait entier (environ, je vous explique tout dans la recette)
20g levure fraîche de boulanger
200g crème fraîche épaisse
sucre glace (pour la déco)

Emiettez la levure de boulanger dans un fond de lait tiède pendant une quinzaine de minutes. La levure va lever et commencer à mousser.
Mélangez la farine, le sucre et le sel.
Fouettez les œufs dans un bol et transvasez-les dans un verre doseur. Ajoutez le lait pour obtenir 20cl.
Versez sur le mélange farine-sucre-sel et mélangez bien.
Ajoutez la crème fraîche et pétrissez.
Ajoutez la levure et pétrissez à nouveau 10-15mn jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois de la cuve du robot.
Laissez-la reposer 1h30 à température ambiante recouverte d’un torchon propre.
La pâte va doubler de volume.
Il faut maintenant dégazer la pâte mais attention sans la pétrir à nouveau.
Déposez-la sur le plan de travail et aplatissez-la avec la paume de la main avec un mouvement vers l’avant pour l’étirer. Repliez-la sur elle-même et recommencez. La pâte va s’assouplir.
Beurrez un moule (carré pour moi de 23 x 23 mais tout autre ira très bien.
Façonnez des boules de 40g environ et placez-les dans le moule.
Recouvrez à nouveau d’un linge propre et laissez reposer 1h à température ambiante.
Préchauffez le four à 150°C.
Enfournez 30 minutes jusqu’à ce que votre brioche soit bien dorée.
Laissez refroidir et démoulez
Saupoudrez le sucre glace à travers un tamis

A table !

Coleslaw au poulet caramélisé

Coleslaw au poulet caramélisé

Voilà, il fallait terminer le chou que j’avais acheté pour la recette de chou blanc braisé aux lardons.
Pas envie de le manger cuit, alors le coleslaw s’est imposé. C’était super bon mais la prochaine fois, je râperai le chou au lieu de l’émincer pour que ce soit un peu plus tendre. En revanche au niveau du goût c’était trop bon 😋
J’ai ajouté des pétales à la crevette (vous savez les espèces de chips qu’on sert dans les restaurants chinois) mais ce n’est pas obligatoire, ça n’a pas apporté grand chose au plat mais j’avais envie d’un peu de croquant et j’avais surtout envie de me débarrasser de ces petites choses qui m’appellent à chaque fois que mes yeux se posent dessus 🙄😂
Ne faites pas l’impasse sur un petit piment rouge pas très fort, ce serait dommage, il vient juste titiller les papilles, apporte un petit plus au plat, le réveille et lui donne du relief. Et autant aller jusqu’au bout de l’idée de cuisiner dans un esprit asiatique, non ? 😀

A vous !

Lire la suite

Céleri pané

Céleri pané

Une fois qu’on a acheté cette belle boule de céleri rave pour succomber à une envie irrépressible de céleri rémoulade, la moitié finit souvent jaunâtre au fond du frigo parce qu’on ne sait pas bien quoi en faire.
Et pourtant que ce soit cru, en frites, purée ou pané on peut tout faire avec le céleri. Il est vrai que cru, avec son petit goût terreux, il peut être clivant, mais dès qu’il est cuit, il devient tout doux.
Choisissez-le bien lourd, sans tâche, il ne doit pas sonner creux.
Il est très peu calorique, voire à calories négatives, mais on va mettre tout de suite les choses au clair : en cas de régime, le céleri c’est oui oui oui, en revanche la rémoulade, c’est non non non 😁
Servez cette recette avec une salade, une soupe ou même à l’apéro avec une petite sauce légère.

A vous !

Pour 4 personnes

1/2 céleri rave
20g parmesan ou grana padano
2 œufs
chapelure
farine
huile
fleur de sel
gros sel
poivre

Epluchez le céleri (s’il est bio, gardez la peau et conservez-la au congélateur pour parfumer un bouillon de légumes maison)
Coupez-le en tranches épaisses (entre 5mm et 1cm).
Faites-les cuire dans de l’eau bouillante salée ou à la vapeur pendant 20-30mn (en fonction de l’épaisseur des tranches de céleri) jusqu’à ce qu’il soit bien tendre mais attention à ce qu’il ne tombe pas en purée 😀
Egouttez-les bien et épongez-les légèrement si nécessaire.
Préparez 3 assiettes creuses et remplissez la première avec de la farine, la deuxième avec les œufs battus et enfin la troisième avec de la chapelure additionnée de parmesan râpé et de quelques tours de moulin à poivre.
Passez les tranches dans la farine en les tapotant pour enlever l’excédent, puis dans les œufs et ensuite dans la chapelure.
Faites chauffer de l’huile dans une poêle.
Faites-les cuire sur les 2 faces jusqu’à ce que ce soit bien doré.
Dès la sortie de la poêle, parsemez-les de quelques grains de fleur de sel.
Tout doux et trop bon 😋

A table !

Chou blanc braisé aux lardons

Je ne savais pas mais le chou blanc est le chou le plus consommé en France, perso j’aurais parié sur le chou-fleur (mais oui, suis-je bête, c’est à cause de la choucroute bien sûr !!! 😁)

A la maison, on aime beaucoup cette recette qui a l’immense avantage de se bonifier à la réchauffe !
Le chou compote tranquillou dans un bouillon de volaille avec des oignons et des lardons. Je l’ai accompagné d’une purée et de saucisses, mais vous pouvez ajouter des cubes de pommes de terre que vous ferez cuire directement avec le chou pour un plat unique et complet.
Essayez cette recette, c’est trop bon!
Et on ne va pas tourner autour du pot, on va parler cash : aucun problème de flatulence mais un transit juste HEU-REUX 😁
Si toutefois vous êtes du genre colon-sensible, faites blanchir le chou 5 minutes environ dans une eau additionnée d’une petite cuillère de bicarbonate de soude et faites la recette normalement.

A vous !

Pour 4 personnes :

1/2 chou blanc
1 oignon
200g lard coupé en lardons
50cl de bouillon de volaille maison ou reconstitué
sel, poivre


Emincez l’oignon.
Enlevez les premières feuilles du chou, retirez son cœur (la partie dure) et émincez-le.
Faites chauffer un faitout à bord haut et faites revenir les lardons rapidement avant d’ajouter les oignons.
Lorsqu’ils ont fondu, ajoutez le chou, salez, poivrez et remuez. Il est important de saler pour faire ressortir le goût des légumes, mais attention de ne pas avoir la main trop lourde, le lard est déjà fort salé ainsi que le bouillon de volaille s’il est industriel.
Laissez le chou suer ainsi 5 minutes.
Ajoutez le bouillon de volaille chaud, amenez à ébullition et laissez mijoter à feu doux en remuant de temps en temps pendant 25 minutes environ jusqu’à ce que le chou soit bien tendre. Ne couvrez pas, il faut que le bouillon s’évapore pour ne pas se retrouver avec une soupe. Il faudra peut-être ajouter un peu d’eau en cours de cuisson si vous voyez que ça commence à accrocher, mais moi j’aime bien aussi quand ça croûte un peu mais c’est une affaire de goût.
Accompagnez de purée ou de pommes de terre rôties et d’une viande.

A table !

Palets de poisson

Palets de poisson

Les palets de poisson c’est bon pour les petits, c’est bon pour les moyens et c’est bon pour les grands ! 😀
Ils sont très faciles à faire, assez rapides, customisables selon vos goûts et dernier atout mais non des moindres, ils se congèlent très très bien.
Alors on fait tout de suite la recette en multipliant les ingrédients par 2 ou 3, direction le congélateur pour le surplus et les soirs de flemme il n’y aura plus qu’à les passer encore congelés 5 minutes à la poêle, accompagnés d’une petite salade, une sauce au yaourt ou du ketchup et vous êtes le roi du monde (ok j’exagère un peu, au moins un petit prince pendant un bon quart d’heure ce qui n’est déjà pas si mal 😁)
J’dis ça, j’dis rien 😁

A vous !

Lire la suite