Tarte aux groseilles

Tarte aux groseilles

Tarte aux groseilles du jardin devrais-je dire (les groseilles, pas la tarte !). Il est vrai que ça ne change rien à cette délicieuse tarte excepté une grande satisfaction d’aller chercher ses ingrédients au plus près de chez soi. Ne pas avoir d’impact sur cette magnifique planète devrait être le crédo de chacun, mais on a encore BÔÔÔÔCOUP de chemin à faire.

Tout ça est bien beau, mais je ne vais pas vous cacher que cueillir des groseilles sur des pieds vieillissant est une vraie tannasse ! Des fruits tout petits sur des grappes minuscules (mais à foison tout de même) qui s’écrasent sous vos doigts…note pour novembre : taillage sévère et boutures !

La tarte est composée d’une pâte sablée tellement mais tellement bonne que vous ne l’achèterez plus jamais au supermarché. En plus, il vous en restera suffisamment pour une seconde tarte. Zou, la pâte au congélateur pour une régalade ultérieure. Je vous l’accorde, la pâte sablée a du caractère, elle n’est pas facile à manipuler pour faire une tarte digne d’une pâtisserie en terme de look mais niveau goût, çà déconne pas ! Pour la manipulation tout est question de température de la pâte : trop froide, elle sera cassante, pas assez elle se déchirera ! Ne fuyez pas, elle se rafistole très facilement en mode ni vu ni connu ! Elle se fait aussi facilement au robot qu’à la main.
Je préfère l’étaler entre 2 feuilles de papier cuisson, plutôt que de rajouter de la farine, je me connais, j’en mets souvent beaucoup trop. Celui que j’ai dans la cuisine est réutilisable, il est très pratique, passe au lave-vaisselle et je vous ai déjà dit qu’il était réutilisable ? 😊

Elle est également composée d’une crème pâtissière vanillée, de fruits et d’un nappage neutre qui fait très old school, mais c’est aussi comme ça que je les aime, de vrais câlins en bouche. Ici nous avons des groseilles, mais exactement la même avec des myrtilles, des fraises, des cassis ou des mûres, ben ça reste toujours une tuerie.

Vous êtes prêts ?

A vous !

Pour une tarte de 22cm de ø

Pâte sablée :
260g farine
90g sucre glace
30g poudre d’amande
2g sel
130g beurre pommade
1 œuf

Crème pâtissière vanillée :
30cl lait entier
1 gousse de vanille
3 jaunes d’œufs
50g sucre
30g Maïzena
10g farine

Garniture :
400g fruits
1 sachet de nappage neutre

On commence par préparer la pâte sablée en premier car elle va devoir reposer au moins 1 heure au réfrigérateur, vous pouvez également la faire la veille.
Rassemblez tous les ingrédients secs dans la cuve du robot muni de la feuille (le K) : farine, poudre d’amande, sucre et sel. Mélangez rapidement.
Ajoutez le beurre en morceaux en plusieurs fois. C’est maintenant que la pâte va sabler. C’est très rapide.
Rajoutez l’œuf et laissez tourner le robot jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Là encore çà va très vite. Ne la travaillez pas trop longtemps pour ne pas laisser le gluten se développer, ce n’est pas ce qu’on recherche.
Formez une boule, enveloppez-la dans du papier film et laissez-la reposer au frigo.
Après au moins 1 heure au réfrigérateur, sortez la pâte, laissez-la revenir à température ambiante une vingtaine de minutes (si vous l’utilisez tout de suite à la sortie du frigo, il vous faudra de très gros biscottos !)
Etalez-la entre 2 feuilles de papier sulfurisé puis foncez un cercle à pâtisserie de 22cm de ø pour ma part mais un moule à tarte convient également.
Remettez la pâte au réfrigérateur pour au moins 1h afin que la pâte prenne bien sa place et ne se rétracte pas à la cuisson.
Préchauffez le four à 180°C et faites cuire la pâte sablée à blanc avec un poids comme des haricots secs que vous dédierez à cette fonction (ceux que j’utilise, je les détiens de ma belle-mère, ils doivent avoir au moins 30 ans !).
Laissez cuire 25-30mn, il faut que la pâte soit bien blonde.

Crème pâtissière :
Versez le lait dans une casserole
Fendez la gousse de vanille en 2 et grattez-en l’intérieur avec le dos d’un couteau pour récupérer tous les grains et rajoutez-les au lait.
Chauffez et retirez la casserole du feu dès le début de l’ébullition. Laissez infuser au moins ½ heure.
Pendant ce temps, dans un saladier, fouettez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Tamisez la farine avec la Maïzena et ajoutez-les en plusieurs fois aux œufs et au sucre tout en mélangeant.
Retirez la gousse de vanille du lait (si besoin, passez-le au chinois) et remettez la casserole sur le feu. Faites chauffer jusqu’à frémissement.
Versez le lait petit à petit sur le mélange œufs-sucre-farine-fécule tout en fouettant.
Remettez le tout dans la casserole et faites chauffer à feu doux, il faut que le mélange épaississe. Ne faites pas trop cuire la crème, elle va encore s’épaissir en refroidissant.
Filmez la pâtissière au contact et laissez refroidir.

Le montage :
Une fois le fond de tarte et la crème pâtissière bien refroidis, on peut procéder au montage.
Répartissez bien la crème sur la pâte de façon homogène. Réservez au frigo jusqu’à ce que la crème ait bien refroidi.
Ajoutez-y les fruits.
Préparez le nappage suivant les instructions du sachet et étalez-le à l’aide d’un pinceau.


Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s