Gratin au saumon, épinards et pommes de terre

Gratin au saumon, épinards et pommes de terre

Il n’aura échappé à personne que nous sommes un p* de vendredi 13 et sans être nécessairement paraskévidékatriaphobe (ne me remerciez pas, vous pourrez la ressortir celle-là lors d’un dîner, enfin quand on aura de nouveaux des dîners), disons que je me méfie.
On pourrait se dire que c’est mon comportement qui a une incidence sur ce qu’il m’arrive et non d’éventuels malheurs qui s’abattraient inexorablement sur mon monde ce jour précis.

Cependant, ce matin à 7h30, je m’étais déjà coupée 2 fois (à la main droite évidemment) et 1 heure plus tard, je me vois encore dans la salle de bains à soigner mon tibia ouvert suite à une rencontre malencontreuse avec un meuble (mais si je ne vivais pas aussi follement moi ! pff)
Reprenons cette journée de m* tranquillement, il y a plein de choses à faire sur ton pc. Ah ah ah ! j’avais perdu 6 jours de travail, je ne sais pas comment, je ne sais pas où, je ne sais paaas ! (rien à faire je ne recommencerai pas, il va falloir que mon laptop me le recrache d’une façon ou d’une autre).

Il me tarde de voir les futures merveilleuses promesses de cette journée !

Toutefois, à part les coupures, tout s’est bien passé en cuisine. Ouf !!
Néanmoins, on ne va pas se mentir pour la photo, elle n’est pas tip-top mais le gratin est sauvage, il ne se laisse pas facilement apprivoiser le bougre !
Alors 2 questions se posent dans ce cas-là :
– est-ce instagramable ? non, mais je vais le faire quand même 😊
– est-ce saperlipaupiettable ? alors là 3 fois oui. C’était super bon et comme c’est moi qui ai le dernier mot….
Je me suis rendu compte en me relisant que dans mes recettes, je vous dis souvent de saler et pourtant promis, juré (craché en ce moment, peut-être pas…), mes plats ne sont pas trop salés. Il est juste important d’assaisonner chaque préparation, chaque aliment qui composent un plat, sinon c’est fade et vous aurez presque fait tout ce travail pour rien. S’il vous en reste, il se réchauffe super bien au four à 180°C avec une feuille d’aluminium sur le dessus.
Mais je bavarde, je bavarde, c’est à vous là !

Pour 4 personnes

600g saumon sans peau et sans arêtes
800g pommes de terre à chair ferme
2 échalotes
2 gousses d’ail
400g pousses d’épinards
1 bouquet d’aneth
25g beurre
25g farine
20g crème fraîche
40cl lait + 5cl (environ)
½ citron
huile d’olive
huile neutre
½ cuillère à café de coriandre moulue
muscade
sel et poivre du moulin

Pelez et ciselez les échalotes, pelez et pressez l’ail. Ciselez la moitié du bouquet d’aneth et mettez le tout dans un plat à fond large avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et la même quantité d’huile neutre. Salez et poivrez.
Vérifiez que le saumon n’a pas d’arêtes. Coupez-le en gros dés et mélangez-le à la marinade précédente. Filmez et réservez au réfrigérateur.
Nettoyez et essorez les épinards. Faites chauffer un peu d’huile dans un poêle à bord haut et ajoutez-y les épinards pour les faire tomber pendant environ 5 minutes. Salez, poivrez.
Quand ils ont bien fondu, pressez-les entre vos mains pour qu’ils perdent le maximum de leur eau, puis hachez-les au couteau. Réservez.
Epluchez les pommes de terre et passez-les sous l’eau.
Emincez-les finement avec une mandoline pour plus de régularité. (ne les rincez pas à cette étape, elles perdraient de leur amidon et votre dauphinois ne serait pas lié).
Emincez finement le reste d’aneth.
Mettez les 40cl de lait, la crème, l’aneth et la coriandre moulue dans une sauteuse, salez, poivrez et ajoutez-y les lamelles de pomme de terre. Faites-les cuire 5 minutes environ à partir de l’ébullition sur feu moyen. Remuez régulièrement car l’amidon de la pomme de terre accroche très vite le fond des casseroles.
Récupérez le lait de cuisson en mettant les pommes de terre sur un tamis fin (ce n’est pas grave si elles sont encore enrobées de lait, l’intérêt ici est juste d’en avoir un petit peu pour la suite de la recette).
Mesurez le mélange lait-crème récupéré et allongez-le si nécessaire avec du lait pour obtenir 25cl.
Préchauffez le four sur 190°C.
Faites fondre dans une petite casserole le beurre puis ajoutez la farine. Remuez 1-2 minutes pour « cuire » la farine puis ajoutez le lait récupéré. Sel, poivre et noix de muscade râpée. Remuez jusqu’à ce que votre béchamel épaississe un peu. Laissez-la encore un peu fluide car elle va encore cuire au four.
Mélangez les pommes de terre précuites avec la béchamel.
Montez votre gratin : commencez par le saumon légèrement égoutté, les épinards hachés et le mélange pommes de terre-béchamel.
Enfournez pour 35-40mn.
Surveillez et couvrez d’un papier aluminium si votre gratin colore trop vite. A table !

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s