Poulet au caramel

Quand je vais dans un bon restaurant asiatique (ce qui se fait de plus en rare dans ma région ☹), je craque toujours pour le porc au caramel avec tous les parfums qui s’en dégagent. Un bon riz basmati à la cardamome pour accompagner le tout et il ne m’en faut pas plus pour être heureuse et voyager sur ma chaise (tu vois chéri-chéri, je ne suis pas si compliquée que çà 😊).

On ne trouve plus beaucoup ce plat à la carte dans mon coin, alors j’ai essayé de le refaire, d’abord en trainant mes guêtres sur le web, puis en faisant une synthèse de tout ça et après plusieurs essais, je peux vous le présenter. Je remercie d’ailleurs tous les cuisiniers de la toile qui m’ont bien inspirée !

Si vous n’avez jamais goûté, ne pensez pas que vous allez manger un dessert, bien au contraire et votre cuisine sentira bon toute la journée !!

Je l’ai fait avec du poulet parce que le poulet tout comme le porc aime bien les saveurs sucrées. Il se réchauffe à feu tout doux mais je ne suis pas fan de la congélation pour ce genre de recette (mais si pour vous ça fonctionne, faites-le moi savoir).
Puis, vous allez me dire :
« encore du zeste de citron ! »,
ce à quoi je répondrais :
« mais oui ma petite dame, vous verrez ça change tout, un peu de twist et de peps, ça réveille les papilles, ça apporte ce « je ne sais quoi » et ça allège un plat »
« d’accord, mais, mon citron est inutilisable car tout dur après »
« (pff elle commence à me gonfler la chouineuse !) ne vous inquiétez pas, passez quelques secondes au micro-ondes et il sera encore plus juteux qu’avant. »

THE END 😊

Pour 4 personnes

4 filets de poulet fermier en aiguillettes
2 cubes de bouillon de volaille
4 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de nuoc-mâm
1 cuillère à soupe pas trop bombée de 4-épices
5cm de gingembre frais
110g sucre
2 cuillères à soupe de graines de sésame
1 citron bio
1 oignon nouveau
250g de riz basmati ou thaï
5-6 gousses de cardamome
huile

Dans une poêle bien chaude, faites torréfier rapidement les graines de sésame et réservez-les (cette opération va faire ressortir leurs saveurs).

Emincez finement l’oignon nouveau. Ouvrez les gousses de cardamome et pilez-les dans un mortier.

Dans une casserole, préparez les bouillon en délayant les cubes de volaille dans ½ litre d’eau très chaude. Ajoutez le gingembre râpé, la cuillère à soupe de 4-épices, la sauce soja et la sauce nuoc-mâm (ne salez surtout pas !).

Faites bouillir de l’eau salée et plongez-y votre riz.

Pendant ce temps, dans une cocotte ou une casserole à fond épais, commencez votre caramel avec le sucre et 5cl d’eau. Ne le remuez pas, laissez faire votre caramel (vous pouvez légèrement remuer votre casserole pour une meilleure homogénéité mais pas plus). Quand il commence à prendre une belle couleur ambrée et que tout le sucre est dissout, mettez-y d’un seul coup votre bouillon. Si votre bouillon n’est plus assez chaud, il risque d’y avoir un choc thermique et votre caramel va se durcir, ceci n’est pas un problème, continuez à remuer avec une cuillère en bois (en revanche faites très attention lors de cette étape aux éclaboussures !).

Faites bouillir à feu vif en remuant de temps en temps. Il faut que le bouillon devienne sirupeux.

Pendant ce temps, faites revenir les aiguillettes de poulet dans une poêle bien chaude avec un filet d’huile.

Dressez dans un plat la viande, nappez de sauce caramel, éparpillez l’oignon et les graines de sésame et zestez à la râpe fine au dernier moment votre citron.

Servez avec le riz mélangé à la cardamome.

Bon appétit

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s